Une pincée d'Acaly

26 mai 2008

Juste une pause

        Nombreux vous êtes à venir régulièrement sur mon blog pour y trouver le résumé et les photos du match du week-end précédent. En ce moment, vous vous cassez les dents, j'en suis désolée, mais l'envie d'écrire et de faire partager ces moments n'est plus là. Les derniers résultats du stade peuvent l'expliquent en parti. Je vous rassure, je le supporte toujours et je chanterai toujours aussi fort à Jean Bouin comme ailleurs pour les soutenir.

        Je tente de faire un montage avec les photos du ch'ti déplacement dans le ch'nord mais pour le résumé je vous conseille de lire les résumés des différents joueurs qui ont vécu ce tournoi de l'intérieur et pour ce faire allez voir le site du VDD

        En ce qui me concerne, je vais faire une pause, je reviendrai plus tard quand mes oraux seront finis et que j'aurai plus de temps et peut-être plus d'envies.

A bientôt les gens!

Posté par Acaly Lys à 21:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


14 avril 2008

Pourquoi le rugby?

Récemment, cette question me fut encore posée par un troll adepte de foot. N'ayant pas voulu entrer dans une discussion stérile car pourvu d'une capacité réflexive proche de 0, je me suis abstenue de tout commentaires. Mais, reste que cet interrogation si répétitive me pousse à me demander, effectivement, pourquoi j'aime le rugby?

    Quand on y pense, rien ne me prédestinait à vivre cette passion. Certe, les représentants mâles de ma famille regardaient de près ou de loin le tournoi des V Nations mais je ne me souviens pas avoir jamais jeté un oeil ne serait-ce que vaguement intéressé. Plus tard, je me souviens avoir regardé avec mon frère et avoir fait cette réflexion stupide qui me vaudra tous les sarcasmes de mes amis de l'ovalie " Mais pourquoi ils font des passes en arrière pour avancer? C'est complètement stupide!" Il a bien sur tenté d'instruire sa rand seur en lui expliquant les règles mais, étrangement, je n'ai pas mis beaucoup de bonne volonté pour comprendre. Aussi a-t-il abandonné l'affaire.

Je me souviens pourtant comme si c'était hier de mon premier match, qui fut également mon premier déplacement. En effet, à force d'entendre une de mes amies me parler des matchs auxquels elle allait, j'ai eu envie d'essayer. Après tout, il faut tout essayer au moins une fois. Aussi acceptai-je de la suivre au fin fond de l'Ecosse pour la finale de HCup 2005 entre le Stade Français et le Stade Toulousain. Ignorante au possible, peu m'importais la couleurs du maillot de supporter que j'allais porter. Elle entreprit de m'expliquer les règles, le terrain, les postes (dessin à l'appui) puis de me parler des différents joueurs qui allaient évoluer sous mes yeux durant 80 min. L'aller fut très joyeux et regorgeait de discussions techniques à n'en plus finir sur les derniers matchs de Top 16. Que retiendrais-je d'Edimbourg? Une marée de drapeaux bleus se dispersant, un McDo caractéristique et immangeable, une ville pleine de caractère où j'aurai plaisir à retourner et enfin UN match de rugby.

    Encore aujourd'hui, j'ignore ce qui m'a le plus séduit : l'ambiance entre supporters; l'enthousiasme à soutenir une équipe dont je ne connaissais aucun acteur; le fête malgré la défaite; les chants à la sortie de Trevor; la discussion que j'ai eu avec un toulousain de le tv (je précise que ma timidité était légendaire en ce temps); ce premier autographe que j'ai obtenu dans le bus; les sourires et la disponibilité combinée de Greg, Bastien, Raphaël et d'autres; le match en lui-même bien que les spécialistes regrettaient l'absence d'essais. A dire vrai, je crois que même les 37 heures de car m'ont séduites et pourtant le temps me semblait long, le confort relatif et le sommeil absent. 

    Ce jour là, je suis tombée dans le monde ovale et je n'ai pas l'intention d'en ressortir de sitôt. Le rugby n'est pas uniquement un sport, c'est devenu une passion qui m'a permis de rencontrer des personnes différentes et attachantes; qui m'a donné des moments de joie (victoire contre l'ASM en juin dernier), de peine (le quart de finale à Leicester), de délires (la demie-finale à Lyon ou plutôt le TGV pour Lyon), de figurations (chanter, applaudir, encourager sans bruit)... Je ne peux pas tout citer cela serait trop long. Ma timidité légendaire s'atténue au fur et à mesure que je côtoie tous ces amoureux du ballon ovale.

                 Alors à tous ceux qui m'ont demandé ou me demanderont "Pourquoi le rugby" je vous répond: Et pourquoi pas le rugby?

Posté par Acaly Lys à 22:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]

02 avril 2008

C'est une victoire... C'est une victoire pour toi Thierry!

        On me le répète depuis le début de la saison, Bayonne c'est le déplacement à faire! Qu'à cela ne tienne, je les prend au mot et me voici inscrite pour ce mythique déplacement. Honnêtement, je n'ai pas été déçu, je dirais même que ce déplacement à tenu toutes ses promesses. On va tet commencer par le début, qu'est-ce z'en penser? c'est mieux non?

    Rendez-vous était pris, 23h30 départ de jean bouin, aucun retard accepté sous peine de "violentes tortures" de la part de la "méchante mamaours" Comment ça je suis pas crédible quand je dis ça? C'est parce que vous l'avez jamais vu quand elle est en colère la taulière!! Remarquez, moi non plus et je m'en porte pas plus mal. Enfin bref, chargement soit dans la soute (tambours, drapeaux et surprise) soit dans le car pour le ravitaillement liquide ou solide. Pour l'occasion, on retrouve l'ancien bus du PSG qui nous a déjà accompagné à Toulouse en début de saison. Souhaitant que l'issu du match et le temps soit différent, nous nous installons gaiement en laissant les places du fond au "grand" Junior.

    A peine parti, le ton est lancée: fous rire en chaîne grâce à la gloubi goulba night, à Nadia et au rire inimitable de Nico; discussion autour du match ST/BO, les victuailles qui sortent de partout, bref tout est de mise pour un super déplacement. Malheureusement, le bus nous fait défaut, impossible de mettre le CD préparé par papaours. Les aires d'autoroutes sont des terrains propices pour un entraînement improvisé. Mais gare au seau d'eau! Dommage, il y a pas de preuve en image.

    Peu à peu, les yeux se ferment un peu partout dans le car! Partout? Non, trois irréductibles résistent encore et toujours au Dieu autocar. Enfin, je devrais plutôt dire 2 et demi car Ipod, il dit qu'il dors jamais dans un car mais on a des preuves que c'est que des mensonges d'abord. Étrangement, l'animation du car coïncide avec le réveil de Nico, faut-il y voir un rapport de cause à effet? Il est à peine 8h et nous sommes en route pour une ptite dégustation de vin ( veuillez m'excuser, j'ai oublié le nom du village). Petite visite guidée par le maître des lieux. Cependant, on observant l'assistance, on se rend compte que tous n'attendent qu'une chose: "quand est ce qu'on goûte? c'est vrai ça, on nous a pas réveillé pour rien!" Mes connaissances en oenologie étant très limitées, je m'abstiendrais de tout commentaires, pour plus d'infos, voyez avec mes compagnons de route.

Retour dans le car pour la dernière étape du voyage. Arrivée à bon port, direction le bar de l'Aviron Bayonnais où nous prenons l'apéro tous ensemble avant de nous installer pour un bon petit repas.

IMG_1417 IMG_1420 IMG_1426 IMG_1431 IMG_1433  IMG_1438 Jerem IMG_1443 IMG_1444 IMG_1447 IMG_1453

A la table juste à côté de la notre, une petite fille supportrice du SF entouré de ses parents bleu et blanc nous demande un drapeau rose ainsi que notre signature à tous. Très flattés de donner notre premier autographe nous nous exécutons avec joie. Le temps tourne et nous avons pas mal de boulot à faire dans le stade alors nous plions bagages et c'est parti. Première constatation, la tribune est en plein soleil, on va crever de chaud car on a pas prévu, on a pu l'habitude du soleil nous sur Paris. Enfin bref, on va pas se plaindre. Au milieu de tout ce bleu et blanc, du rose s'est déjà installé. Des bisous à droite, des "comment ça va? bien passé le voyage?" à gauche, des "je suis contente de vous voir" au centre et nous voilà parti à installer tout notre matériel car mine de rien être au tambour c'est toute une organisation. Comme il y avait 5 tambours et seulement 3 habitués du tambours, Batman, Virginie et moi avons joué du tambours.

IMG_1458 IMG_1467 IMG_1470 IMG_1473 IMG_1481 IMG_1491 IMG_1493 IMG_1495

    Au bout d'un quart d'heure de jeu, Jerem se tourne vers le VDD en disant "Vous avez remarquez, ça fait 15 minutes qu'on joue et Damien a pas fait de faute de rythme, ça mérite un hommage! Bravo Damien bravo... Bravo Damien bravo...

IMG_1496 IMG_1498 IMG_1500 IMG_1502 IMG_1505 IMG_1512

Fin du match, victoire bonifiée du SF dédiée à Thierry Gilardi qui nous a quitté beaucoup trop tôt. Les joueurs sont partis très vite après le match, c'est limite si j'ai pu voir mon joueur fétiche... Ensuite dispersion dans les rues de Bayonne qui pour aller à la boutique, qui pour aller boire une bière, qui pour aller acheter l'écharpe du SF que l'on trouve qu'à Bayonne. Petite virée dans la rue qui accueillait les fêtes de Bayonne, très sympa ma foi, ils ont tous des drapeaux de l'Aviron et j'ai même pas pu en choper un. Le retour sur Paris ressemble beaucoup à l'aller, ravitaillement pour commencer et les yeux qui se ferment petit à petit mais là seuls deux irréductibles sont éveillés mais bon ya qu'à pas avoir des bosses sur la route quand les yeux se ferment surtout que ça fait mal au dos. Voilà, le week end basque s'achève, direction le lit pour un repos salvateur mais franchement je ne regrette rien, j'ai passé un super week-end, j'ai vu mes amis, mon équipe a gagné que demander de plus?

Contrairement à d'habitude, la plupart des photos n'ont pas été prises par moi mais par Papaours, Valentine, Damien, Nadia, Batman.

Posté par Acaly Lys à 21:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 mars 2008

Direction Clermont...

    Il est 6h45, le bus est à l'heure mais les chauffeurs nous disent que l'on ne doit pas boire ni manger dans le car! Imaginez nos têtes!!! La "méchante" du jour lui fait rapidement comprendre que l'on fera la ménage, que le bus sera nickel mais que bouffe et alcool seront de la partie. Le trajet se passe bien, bonne ambiance même si le bus est somnolent : certains décortiquent le match du vendredi, d'autres parlent photos ou cinéma, d'autres encore parviennent à dormir...d'ailleurs faudra m'expliquer comment vous faites pour dormir dans un bus. Les goûts musicaux des chauffeurs nous poussent à commencer nos vocalises. C'est bon, Jerem, on est en forme!!

A destination, nos amis auvergnats nous attendent de pied ferme avec vin blanc ou rouge, chants de "provocation" (dans le bon sens du terme) et table de billard. Voici des images.
IMG_1078 IMG_1079 IMG_1080 IMG_1085 IMG_1089 IMG_1090
    En route pour Marcel Michelin, les 5 tambours emmenés font grand bruit dans les coulisses du stade et dans les escaliers qui nous conduisent à la tribune Philiponeau. Première constation, vent, pluie et soleil dans la tronche, tout cela en même temps, original le temps en Auvergne. La faute au Mont Ventou messieurs les spécialistes? Dans un stade paré de jaune et de bleu, nous sommes en minorité mais de question de ne pas montrer notre présence en faisant un maximum de bruit. Nos jeunes joueurs ont besoin de nous.
IMG_1105 IMG_1110 IMG_1115 IMG_1107 IMG_1121 IMG_1125 IMG_1134 IMG_1135 IMG_1143 IMG_1152 IMG_1154 IMG_1163 IMG_1167 IMG_1175 IMG_1176 IMG_1184IMG_1185 IMG_1188 IMG_1187
Le match se termine sur un score sans appel pour les locaux 50 à 12, les supporters monferrandais nous ont chambré durant tout le match d'où la naissance d'un chant (je ne sais plus qui en est à l'origine, désolée) "ya pas d'étoiles, ya pas d'étoiles, ya pas d'étoiles sur votre maillot!" Je vous laisse trouver l'air!!! Tandis que certains font du décrassage, d'autres s'acharnent à plier un maillot.
IMG_1191 IMG_1193 IMG_1192
Bon c'est pas tout ça, mais quand est ce qu'on boit?
IMG_1204 IMG_1206 IMG_1207 IMG_1208 IMG_1209
Tandis que nous échangeons des souvenirs de pose de drapeaux pour la dernière finale, le car arrive, on embarque et aussitot les estomacs veulent se remplir, preuve en image.
IMG_1212 IMG_1214 IMG_1215 IMG_1216 IMG_1217 IMG_1227 IMG_1228 IMG_1231
J'ai oublié de mentionné l'arrêt et la haie d'honneur pour Ipod. Cela va te poursuivre à vie un truc pareil. Il ne faut pas oublié non plus le chef d'oeuvre que nous avons pu suivre dans le car au retour (je suis en train de chercher dans ma vidéothèque ce que je pourrais emmener pour Bayonne mais je sèche). En tout cas, j'ai passé un super journée, j'ai hâte de repartir. L'accueil clermontois était formidable, c'est un déplacement que je referais volontiers. Encore merci à tous ceux qui étaient présents et qui ont contribué à en faire un magnifique souvenir.

Posté par Acaly Lys à 22:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 mars 2008

Mission: volontaire durant le tournoi dernier acte

    Voilà seulement un mois que notre 1er rassemblement a eu lieu et nous devons déjà nous quittez. C'est notre dernier match comme volontaire, nous nous devons d'être irréprochables malgré la pluie qui a décidé de s'inviter à la fête. Cette fois, je déserte la tribune EST pour celle du NORD, nous sommes au prise avec un vent glacial mais notre chef sécurité avec sa bonne humeur nous fait oublier ce petit désagrément.

A l'ouverture des portes, les tribunes se remplissent peu à peu, le soleil perce le rideau nuageux et les 2 équipes arrivent pour l'échauffement. Pour une fois, le XV de France est juste devant moi.
IMG_0962 IMG_0966 IMG_0968 IMG_0973 IMG_0982
Retour aux vestiaires, arrivée de la fanfare pour les hymnes (désolée je les ai pas en vidéo, il y a toujours des spectateurs pour arriver en retard) et sortie des 2 équipes.
IMG_0989 IMG_0990 IMG_0992 IMG_0998 IMG_0999 IMG_1001 IMG_1004 IMG_1005 IMG_1008 IMG_1010 IMG_1016 IMG_1018 IMG_1022 IMG_1031 IMG_1032 IMG_1035 IMG_1043
Match terminé, spectateurs évacués, retour de la pluie pour l'ultime ratissage. Le retour au centre se fait sous une pluie battante, là une petite attente et l'on pourra se restaurer. Par contre, les bancs sont dangereux, pas vrai Marianne? Quelques minutes plus tard, 4 joueurs font leur entrée au centre, une foule se presse autour d'eux mais je parviens quand même à prendre quelques clichés. Je suppose que j'ai pas besoin de vous les nommer vous les reconnaîtrez facilement.
IMG_1064 IMG_1070 IMG_1071
Bon allez juste au cas où, Vincent Clerc, Fulgence Ouedraogo, Julien Tomas et François Trinc-duc. C'est sur leur sourire que notre mission de volontaires s'achève et croyez-moi, leur sourire c'est quelque chose!!!

Posté par Acaly Lys à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


12 mars 2008

Défaite en terre parisienne

Oui, le Stade Français s'est incliné sur sa pelouse samedi dernier; oui, la défaite fait mal; oui, perdre son invincibilité sur 60 matchs est dur à encaisser mais oui, je suis supportrice même dans la défaite donc voici quelques clichés.

IMG_0916 IMG_0918 IMG_0923 IMG_0930 IMG_0931 IMG_0935 IMG_0942 IMG_0943

Les matchs aller sont terminés, nous sommes en 3è place derrière Toulouse et Clermont, nos deux prochains adversaires. Ce week-end, le déplacement en Auvergne risque d'être difficile surtout au vue de nos blessés et sélectionnés mais l'USAP l'a montré, une équipe blessée, vexée peut faire un résultat chez un autre gros.

Posté par Acaly Lys à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 mars 2008

La malédiction du cinéma

    J'ignore pourquoi mais à chaque fois que je vais au cinéma, il se passe toujours un truc pour casser l'ambiance: soit le film ne me plaît pas comme la semaine dernière mais bon ça, cela dépend des goûts; soit je tombe avec des emmerdeurs.

    Le film, j'ai bien aimé, on parle d'une suite alors j'attends de voir, seulement voilà alors que nous sommes bien installés, ce qui est rare également faut-il le préciser, 4 greluches glousseuses blondes se pointent et s'installent. Où? Eh bien juste devant nous, histoire de nous faire profiter de leur QI de blondes. Parfois je me dis que les blagues sur les blondes sont exagérées. Après les avoir vu, je pense qu'elles ont servi de modèles. Si elle s'étaient contenté de glousser avant le film, j'aurai pu le supporter sauf que ... pas du tout. Elles ont gloussé pendant le film, pratiquement à chaque fois qu'elles apercevaient Hayden Christensen. Mais, étant le héros du film, on le voit pratiquement tout le temps, vous comprenez mon agacement.
18888244

    En tout cas, j'ai trouvé que c'était un très bon film, je le conseille vivement. Certains trucs sont laissés en suspens ce qui laisse à penser en effet qu'il va y avoir une suite.  Quelques scènes sont toutefois aberrantes, la réaction des personnages ou plutôt leur absence de réactions ont tendance à décrédibiliser l'histoire.  Je trouve que l'on manque également d'informations sur les tenants et aboutissements de l'histoire. D'où ma question, à quand la suite?

Un avis à faire partager? Ne vous gênez pas!

Posté par Acaly Lys à 16:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

25 février 2008

Sweeney Todd

    Je ne suis pas ce qu'on appelle une fan de Tim Burton puisque je n'ai pas vu ses films les plus célèbres comme "L'étrange Noël de Mister Jack" ou "Les noces funèbres". Certaines vont crier au scandale mais c'est pas grave elles ont qu'à me prêter les DVD. En tout cas, cet après-midi, je suis allée voir "Sweeney Todd, le Diabolique barbier de Fleet Street".
18869015_w434_h_q80

    C'est une comédie musicale à base d'hémoglobine (enfin, de peinture rouge). Je ne sais pas si ce sont vraiment les acteurs du film qui chantent ou pas mais si c'est le cas, je trouve que Johnny Depp chante bien
- j'imagine qu'on va m'accuser de ne pas être objective - cependant cela ne suffit pas à faire oublier l'histoire qui se termine étrangement. Certaines chansons mériteraient d'être raccourcies voir même supprimées. Au cas où certains n'auraient pas encore été le voir, je ne vais pas vous spoiler mais on s'attend plus ou moins à certains "rebondissements".

    Bref, vous l'aurez compris, je ne suis pas emballée par ce film. Une copine m'avait dit que c'était un "Sleepy Hollow" mais en plus sanglant, je ne suis pas d'accord. "Sleepy Hollow", je l'ai vu de nombreuses fois,avec plaisir et on ne sait pas ce qu'il va se passer ensuite. Maintenant, à vous de vous faire votre propre opinion et partagez-là.

Posté par Acaly Lys à 18:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Mission: volontaire durant le tournoi acte 2

            Nouveau match, l'adverse de toujours, les volontaires sont rappelés. Vu la difficulté à obtenir des places pour ce match, comment refuser de faire parti du staff du Stade de France. Vous ne trouvez pas? Eh bien moi non plus, samedi j'ai donc enfilé mon habit de volontaire prête à accueillir les supporters anglais avec le sourire.

        Ce match n'est pas comme les autres, on le sent dans le discours de la FFR ou de la sécurité, les anglais sont des "pénibles" aussi bien sur le terrain que dans les tribunes. L'anglais moyen a tendance, plus souvent qu'à sont tour, de se ruer sur la buvette pour consommer ce liquide fermenté. Il nous faudra donc être plus vigilant lors de ces déplacements en tribunes pour éviter tout risque d'accident.

    Revêtu de notre magnifique chasuble orange fluo  -  oui, on a changé de couleurs, mais je précise que ce n'est toujours pas ça! - nous prenons le chemin du stade, on récupère notre chef de sécurité du secteur, le chef de tribune et nous voilà parti à notre poste. Les dernières consignes nous sont données avec le "God Save the Queen" et "La Marseillaise" en fond sonore.

    19h, les portes ouvrent au public. Premier constat : ma tribune est à dominante anglaise mais contrairement à la Coupe du monde, ces supporters font l'effort de parler français, nous un effort pour parler anglais; a priori tout est réuni pour que tout se passe bien de notre côté. On échange les scores des matchs précédents, parfois ceux du top 14 tout en regardant l'échauffement sur la pelouse.
IMG_0786 IMG_0788 IMG_0791 IMG_0792 IMG_0793 IMG_0796 IMG_0797 IMG_0798 IMG_0800
Sur la dernière photo, vous voyez la Garde Républicaine partir et les joueurs se positionner pour le coup d'envoi donné par les anglais. La seule chose qui m'énerve quand je suis volontaire, c'est de ne pas pouvoir profiter des Hymnes nationaux car il y a toujours des retardataires à qui indiquer leur siège.

Bref, le coup d'envoi est donné, les français sont attendus au large, Cédric Heymans prend un tampon et Paul Sackey aplati le 1er essai de la partie. Cela ressemble étrangement à l'entame du match en demi-finale. Tout le monde y pense, français et anglais se remémorent ce match et espèrent une issue différente/semblable.
IMG_0802 IMG_0803 IMG_0804 IMG_0807 IMG_0809 IMG_0810 IMG_0814 IMG_0819 IMG_0820 IMG_0828 IMG_0829 IMG_0830 IMG_0839 IMG_0841 IMG_0845 IMG_0848 IMG_0857 IMG_0858
Le match se termine sur la victoire des anglais 13 à 24 avec 2 essais à 1. Les supporters anglais se précipitent vers la sortie, sûrement des horaires de train, de ferry... à respecter. Les joueurs français font un tour d'honneur applaudit par le public tandis que les artificiers préparent le feu d'artifice célébrant les 10s du Stade de France ainsi que les 10 de Crunch dans ce lieu. Voici quelques clichés.
IMG_0861 IMG_0863 IMG_0867 IMG_0870 IMG_0871 IMG_0873 IMG_0875 IMG_0881 IMG_0883
    Mission accomplie, le Stade est vide, aucun objet dangereux ou précieux n'a été laissé dans les tribunes, les chasubles ont été rendues. Les chefs sont contents du travail effectués, il ne nous reste plus qu'à aller se restaurer au centre des volontaires avant de reprendre les transports. Là, une surprise nous attend, le staff du XV de France vient nous rendre visite et nous remercier de notre collaboration, de notre sourire, de notre fidélité. Bien sur, leur venue avec la victoire aurait été mieux mais la défaite ne nous empêche pas de les accueillir comme il se doit, d'essayer d'obtenir autographe et/ou photo.
IMG_0888 IMG_0891 IMG_0897

Posté par Acaly Lys à 11:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 février 2008

Une pénaltouche

Une pénaltouche
Vidéo envoyée par acaly

Les pénaltouches se suivent et ne se ressemblent pas, j'avais donc espoir que celle-ci irait à dame mais non! Par contre, l'ambiance est sympa alors je la met quand même

Posté par Acaly Lys à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]